Qui sommes-nous

L’Église Unie du Canada est née en 1925 de l’union des Églises méthodiste, congrégationaliste et presbytérienne canadiennes. C’est l’Église protestante la plus importante au Canada et la deuxième confession chrétienne après l’Église catholique romaine. Au recensement de 2001, près de 3 millions de Canadiens (10 % de la population) ont indiqué une appartenance religieuse à l’Église Unie, dont plus de 50 000 au Québec. Basée sur des fondements théologiques issus de la Réforme, l’Église Unie se reconnaît dans l’application de valeurs telles l’ouverture, la responsabilité, la liberté, la justice, l’inclusivité et l’égalité.

Dans l’Église Unie, le consistoire est la première instance décisionnelle après la paroisse. Le consistoire se compose des pasteurs et des délégués laïques élus par chacune des paroisses. La création du Consistoire Laurentien en 1985 a permis aux francophones de l’Église Unie, à la suite de leurs efforts à se faire reconnaître, de prendre en charge leur avenir dans cette Église majoritairement anglophone. Ce consistoire non territorial offre le soutien et les ressources nécessaires au fonctionnement et au développement de ses paroisses où les francophones désirant s’épanouir dans la foi chrétienne sont accueillis.

Avec l’émergence de paroisses francophones à Ste-Adèle et St-Jean-sur-Richelieu (qui font partie du Consistoire de Montréal), le Consistoire Laurentien ne regroupe plus la totalité des paroisses francophones, il n’est plus le seul consistoire à avoir des ministères en français.

Email This Page

Laisser un commentaire